Devenir maman pour la troisième fois

Publié le par Julie

Bonjour à toutes !

J'ai mis pas mal de temps à revenir sur le blog car ayant accouché le 21 Novembre, je voulais profiter pleinement du retour à la maison et découvrir tranquillement notre nouvelle vie à cinq.

Maintenant que Zhomme a repris le travail j'ai pu aujourd'hui trouver un peu de temps pour vous faire part de mon ressenti sur l'accouchement en vous racontant la venue au monde de ma petite troisième.

 

Devenir maman pour la troisième fois

Après avoir passé mon samedi soir et mon dimanche complètement vidée et incapable de faire quoi que ce soit à part larver sur le canapé, je me suis réveillée le lundi matin avec un sentiment bizarre. Je ne me sentais pas en super forme et je sentais que quelque chose se préparait.

J'ai occupé ma journée comme tous les jours entre le ménage, les aller-retour entre le collège de Cocotte et l'école de Doudou, je suis même allée en centre ville faire un petit tour au marché.

Puis à 16h16, pendant que j'attendais sur le parking de l'école de Doudou, est venue LA contraction, celle qui n'est pas comme celles que j'ai eue les semaines précédentes. J'ai bien sentie que cette fois j'y étais, Nénette pointait enfin le bout de son nez. J'ai quand même récupéré Cocotte qui finissait à 17h et j'ai appelé Zhomme pour lui dire que j'allais pas très fort et qu'il serait judicieux qu'il rentre assez tôt si il pouvait. Bon je ne voulais pas le faire paniquer mais il a bien compris que c'était le moment de ne pas traîner.

Une fois rentrée à la maison, j'ai fini de préparer mes affaires pour la maternité, les deux grands étaient stressés pour moi, mais tellement excités de pouvoir rencontrer enfin leur petite soeur. Zhomme est enfin rentré alors que les contractions arrivaient toutes les 10 minutes et faisaient atrocement mal. C'est dingue comme cette partie là ne m'a pas manqué pendant 10 ans ! 

Je suis allée en salle d'examen à 18h10 à l'hôpital de Vannes. Après moins de 15 minutes de monitoring et un examen gynécologique, on m'a annoncé que j'étais déjà à 4/5 centimètres et que du coup je pouvais passer en salle d'accouchement afin que l'on me pose la péridurale.

La péridurale posée à 19h30, Zhomme et moi attendions en discutant de tout et de rien, après avoir été soulagée, les contractions sont revenues de plus en plus douloureuses. J'ai sentie la poche des eaux se rompre, puis on m'a administré une autre dose pour la douleur. 

La sage femme est venue me réexaminer à 21h, Nénette était déjà engagée et elle avançait toute seule sans que je pousse. Elle a dit à mon mari de se préparer et c'est là qu'il est devenu blanc, il avait des nausées. Il s'est assis dans le fauteuil à coté de mon lit et là ses yeux se sont révulsés, il respirait mal, il a fait un énorme malaise Vagal et du coup cinq personnes du service se sont occupés de lui. Il faut dire que mon mari tourne de l'oeil uniquement si il sait que je souffre. Une lui mettait le masque à oxygène, une autre lui relevait les jambes, une autre lui emmenait un jus d'orange, pendant que moi je souffrait d'une contraction mais personne ne s'en souciait.

Après 2 minutes à avoir peur pour lui, ce fut enfin le moment de pousser. On m'a installé les étriers et en 3 poussées la tête était dehors. Grâce à une plaque de lumière au plafond juste au dessus de moi, j'ai pu voir comme dans un miroir et j'ai profité du spectacle qui s'offrait à moi. Zhomme à même profiter de la scène et sans tourner de l'oeil cette fois. Je suis allée la récupérer une fois que les épaules étaient passées et je l'ai serrée contre ma poitrine. Un regard avec mon mari et nous étions en pleurs, ravis d'enfin faire la connaissance de notre fille. Zhomme a pu couper le cordon et assister aux premiers soins. 

Ce fut un accouchement rapide et moins douloureux que pour mes deux grands. Après je reste sur ma position de ne pas faire un petit quatrième au grand dam de ma mère qui me verrai bien à la tête d'une équipe de foot.

Voilà, j'espère que je ne vous ai pas trop ennuyé avec mon récit d'accouchement et que ça vous aura donné envie de faire à votre tour l'expérience unique de la maternité.

Publié dans Grossesse

Commenter cet article